TRÉSORS I

LES ÉTATS DE CONSERVATION DES MONNAIES

Les monnaies se classent par valeur faciale, date et atelier, mais se différencient aussi par leur état de conservation.

Meilleur est l'état de conservation, plus la monnaie se rapproche de son état originel, plus le plaisir esthétique est grand de la regarder : nul n'imagine un musée présentant des objets de conservation médiocre !

Bien entendu, l'état de conservation ne change rien à la valeur du document historique, de la monnaie, mais il constitue néanmoins le pivot de la valeur marchande.

DÉFINITIONS FONDAMENTALES DE L'USURE.

B (Beau, de 6 à 14) : La conservation très médiocre correspond à une très longue circulation. La monnaie est encore identifiable, même si elle n'est plus complètement lisible.

TB (Très Beau, de 15 à 39) : La conservation médiocre est due à une longue circulation, tout en ayant laissé à la pièce un aspect sinon convenable, du moins supportable aux yeux d'un collectionneur. L'usure est générale et très marquée, mais les reliefs principaux, sauf frappe défectueuse, sont lisibles et distincts.

TTB (Très Très Beau, de 40 à 54) : La conservation est moyenne. L'usure due à la circulation est nettement visible, mais la monnaie conserve un aspect agréable.

SUP (Superbe, de 55 à 62) : L'usure due à la circulation est infime et ne se distingue que sur les parties les plus en relief. La presque totalité du velours de frappe a disparu mais, il doit en subsister entre les lettres de la légende.

SPL (Splendide, 63 et 64) : La monnaie n'a subie aucune usure parce qu'elle n'a pas circulé. Par suite de mauvaises manipulations à la fabrication où lors de son stockage, elle a cependant perdu son velours de frappe sur les parties les plus en relief. Celui-ci peut laisser apparaître quelques petites rayures par suite de frictions ou de contact avec d'autres monnaies.

FDC (Fleur De Coin, de 65 à 70) : La monnaie est strictement dans son état de frappe, avec l'intégralité de son velours. Aucun défaut ne doit être toléré, excepté des traces infimes de manipulation visibles uniquement à la loupe x 10. Le FDC pour une pièce frappée avant 1800 est exceptionnel.

AUTRES DÉFAUTS :

L'état de conservation (B, TB, TTB, SUP, SPL, FDC) définit seulement le degré d'usure, tous les autres défauts devant être décrits séparément : coups, rayures, coups sur la tranche, polissage, défauts de frappe doivent être signalés, excepté lorsqu'ils sont mineurs.

Meilleur est l'état de conservation, plus un défaut mineur prendra de l'importance. Il n'est pas nécessaire de signaler un petit coup sur la tranche pour un exemplaire TB, mais le même coup sur la tranche deviendra très grave pour un exemplaire SPL ou FDC et devra impérativement être signalé.

COMMENT LIRE NOS DESCRIPTIONS

Chaque pièce est intégralement décrite, avec entre parenthèses l'indication du métal, le diamètre de la monnaie, l'orientation des coins, en général à 6 heures, c'est-à-dire en frappe monnaie, ou bien à 12 heures en frappe médaille. Bien sûr, pour les monnaies frappées au marteau, toutes les autres possibilités horaires se rencontrent, les coins n'étant pas toujours ajustés. Votre pièce est alors semblable à une horloge : à vous de remonter les aiguilles du temps. Enfin, nous précisons le poids. Vous aurez aussi l'indication du poids théorique en grammes ainsi que le titre exprimé en millièmes. Sont successivement décrits : la taille au marc de chaque espèce (1 marc de Troyes = 244,7529 g dans lequel on taillait 30 louis d'or dit aux lunettes par exemple, chaque louis avait donc un poids théorique de 8,158 g) ; la valeur exprimée le plus souvent en monnaie tournois ou parisis ; enfin le titre exprimé en carat ou deniers et grains (en France, pour évaluer le titre de l'argent, on utilisait "l'argent-le-roi" valant les 11/12e de l'argent fin). Vous trouverez ensuite la description détaillée du droit ou avers (A/) et du revers (R/). Sous ces descriptifs aussi complets que possible, la liste des Maîtres, des Graveurs ainsi que l'indication du Graveur Général et du Graveur Particulier de la Monnaie vous seront fournis quand ils sont connus. Suivent de nombreuses références bibliographiques qui vous permettront de répertorier vos monnaies. Enfin, après les indications sur le degré de rareté, l'état de conservation et le prix, vous trouverez sous le descriptif des commentaires sur la monnaie, éventuellement la traduction des légendes, un historique ou une histoire de la période.

La participation à la présente vente manifeste l'adhésion inconditionnelle au présent règlement du donneur d'ordre.