Retour à l'accueil

Monnaies
Jetons
Modernes françaises
Romaines
Royales
Trésors
Ventes Sur Offres

Billets

Boutiques
Billets
Byzantines
Colonies
Euro
Gauloises
Jetons
Fournitures
Librairie
Modernes
Monde
Rome
Royales

Comment vendre?

L'Or

Les liens

Qui sommes nous




English version

Vous venez de trouver un trésor…

Bravo ! Vous avez découvert l'un des maillons de la chaîne qui nous relie à nos ancêtres, à notre histoire.

Qu'est-ce qu'un trésor ?

Un trésor est un groupe d'au moins deux monnaies ou objets monétaires (lingots...) qui a été caché, un jour, intentionnellement. L'immense majorité des trésors sont des trésors de pauvres gens qui n'ont, encore aujourd'hui, qu'une faible valeur marchande. Très rares sont les trésors cachés par des nobles ou des bourgeois qui, contenant des pièces d'or, ont aujourd'hui une valeur marchande sérieuse. Rarissimes sont les trésors qui rendent leur découvreur vraiment riche. Dans les trésors comme à la loterie, il n'y a qu'un gros lot pour de très nombreux petits lots...

Pourquoi les trésors sont-ils importants pour l'histoire ?

L'intérêt scientifique et historique des trésors ne se trouve pas seulement dans les monnaies du trésor (qui sont presque toujours bien connues par ailleurs) mais le fait qu'elles sont ensemble. Dans les temps anciens, les monnaies n'étaient pas les mêmes sur l'ensemble de la France et pouvaient avoir été frappées par le Roi, bien sûr, mais aussi par des ducs, comtes, barons, prélats, villes ou abbayes. Même au milieu du siècle dernier, plus de vingt ateliers monétaires différents existaient en France et ce n'est qu'en 1880 que la totalité de la production fut regroupée à Paris.

Ce qui est important dans un trésor est de voir quelles sont les origines des monnaies regroupées et donc les circuits commerciaux, les voies d'échanges, les voyages, la durée de circulation... bref tout ce qui fait l'histoire de nos ancêtres.

C'est la raison pour laquelle il ne faut jamais, au grand jamais, disperser un trésor avant qu'il ait été enregistré et étudié par les archéologues.

Un trésor peut être comparé aux ruines d'une maison : une seule monnaie séparée des autres n'apporte pas plus d'informations qu'une brique ou une tuile isolées. L'ensemble des débris de la maison permet de la reconstruire et de comprendre quelle était la vie des habitants de cette maison. Les peuples sans mémoire sont des peuples sans avenir et c'est pour cette raison que nous devons aider à reconstruire l'histoire de notre pays. L'étude d'un trésor y contribue.


Que faut-il faire ?

Vous devez déclarer votre trésor. C'est la Loi et c'est votre intérêt.

L'équipe de CGF peut, gratuitement, s'occuper de répertorier rapidement votre trésor, le déclarer aux autorités archéologiques avec le relevé rapide et les circonstances de la découverte, et vous fournir une estimation approximative de la valeur de votre trésor. Si l'importance ou l'intérêt du trésor le justifie, un archéologue prendra contact avec vous en toute discrétion : personne n'a intérêt à répandre la nouvelle ce qui serait le meilleur moyen de voir le lieu de la découverte pillé et détruit par des fouilleurs clandestins ou des voleurs.

C'est la loi : vous êtes propriétaire légal de la totalité d'un trésor trouvé par vous et chez vous à condition d'en informer les autorités archéologiques. Si vous ne le déclarez pas, vous êtes assimilé à un voleur.

C'est votre intérêt : une monnaie vendue officiellement dans un catalogue envoyé à des milliers de collectionneurs, photographiée, bien classée, présentée par des professionnels qui en garantissent la qualité et l'authenticité se vend dix fois plus cher que la même monnaie bradée clandestinement à un fourgue.

Que ne faut-il pas faire ?

Il ne faut pas fouiller vous-même le lieu de la trouvaille : si des monnaies s'y trouvent encore et sont découvertes par les archéologues qui procèderont éventuellement à une fouille scientifique, elles vous appartiennent comme le reste du trésor monétaire mais il faut préserver le lieu intact. Les archéologues procèderont très rapidement à une fouille pour recueillir les informations sur la manière dont le trésor a été caché et l'ordre dans lequel les monnaies ont été disposées à l'origine.

Il ne faut pas nettoyer vous-mêmes les monnaies. Le nettoyage des monnaies est un travail de professionnel et l'équipe de CGF s'en chargera gratuitement si le trésor lui est confié à la vente.
Il ne faut pas détruire ou perdre les objets qui accompagnent les monnaies (pot, boîte, débris de tissu...) : même s'ils n'ont pas de valeur marchande, ils peuvent apporter de nombreuses informations scientifiques.

Si le trésor a été trouvé par plusieurs personnes, surtout ne pas procéder à un partage immédiat! Avant toute chose, vous devez le déclarer et, si vous chargez l'équipe CGF des tâches administratives, nous enregistrerons les droits de chacun immédiatement en faisant signer un mandat de déclaration commun. N'oubliez pas qu'il est extrêmement difficile de partager équitablement des monnaies - chaque monnaie a une valeur particulière - mais qu'il est très facile de partager le produit de leur vente....

Que vaut-il mieux éviter de faire ?

Il vaut mieux éviter d'en parler autour de vous : l'humanité étant ce qu'elle est, vos relations avec vos voisins ou les autorités de votre commune pourraient se compliquer même si votre trésor est un tout petit trésor, à la valeur marchande très faible.

Que ne faut-il surtout pas faire ?

Il ne faut surtout pas se mettre dans l'illégalité en vendant un trésor ou même quelques monnaies d'un trésor sans qu'il ait été déclaré et étudié. Vous serez considéré comme un voleur, les monnaies ne vous appartiendront plus, vous pourrez même être accusé de pillage de site archéologique et la personne à qui vous aurez vendu sera considérée comme un receleur. Comme les monnaies réapparaîtront tôt ou tard chez les numismates professionnels, vous avez toutes les chances d'être retrouvé et mis en examen.

À qui appartient un trésor ?
A vous si vous l'avez trouvé chez vous, à vous pour moitié et au propriétaire du terrain pour moitié si vous l'avez trouvé chez quelqu'un d'autre. Il n'y a ni taxes, ni impôts. Bien entendu, si vous l'avez déclaré officiellement ; sinon, rien ne vous appartient.

Que vous propose l'équipe de Cgf ?

De prendre en charge les formalités administratives, de faire l'inventaire rapide du trésor et de rédiger votre déclaration du trésor, tout ceci gratuitement, même si vous ne nous confiez pas la vente du trésor.
Si vous le souhaitez, l'équipe pourra s'occuper du nettoyage et de la vente de votre trésor. Afin de vendre au meilleur prix nous proposons soit l'achat à l'amiable, qui est immédiat, soit la réalisation d'un catalogue de vente sur offres, si la taille et l'intérêt du trésor le justifient.

Vous pouvez contacter :

Michel PRIEUR, Arnaud CLAIRAND ou Laurent SCHMITT au 01 40 26 42 97, ou mieux, nous rendre visite au 36, rue Vivienne, 75002 Paris, même sans rendez-vous. Vous pouvez aussi consulter les 200 000 pages de notre site internet à http://www.cgb.fr/

     
  Faites de la numismatique,
votre métier...

   


La Collection Idéale :
Les plus belles monnaies françaises

Le Franc
Les Amis du Franc
Les Amis de l'Euro
Ordonnances Monétaires
Archives monétaires
| + ajouter aux favoris | © C.G.B Tous les textes et images de ce site sont la propriété de la Compagnie Générale de Bourse.  | + Inscription mailing-liste |